Source inestimable de données sur l’utilisation de l’Internet et des technologies par les québécois, le Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO) a publié cette semaine sa plus récente étude portant sur le taux de pénétration de l’Internet et du commerce en ligne dans les foyers québécois. En ce qui a trait à l’utilisation d’Internet au Québec en particulier, ils présentent des données relatives pour chaque région administrative de la province, à l’exception du Nord-du-Québec.

Quelques constats :

  • Le Québec compte plus de 5,3 million d’Internautes adultes, dont 4,8 millions sont des internautes réguliers. En 2010, la population du Québec s’élevait à 7 907 375.
  • Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Montréal se classe seulement au 3e rang (derrière l’Outaouais et la Capitale-Nationale) en termes de pénétration Internet, avec 78,9% de ses habitants accédant à la toile au moins une fois par semaine. L’Outaouais est au premier rang, à 80%, suivi de Québec et ses environs (Capitale-Nationale) à 79,6%. La moyenne provinciale se situe à 75,4%.
  • Les hommes sont plus présents sur la toile sur une base régulière, à 78,5% comparativement à un taux de 72,4% pour les femmes.
  • Tandis que 92% des québécois entre 18-34 ans se retrouvent régulièrement sur Internet, 79,6% des québécois âgés entre 45-54 ans y sont. Plus de la moitié des québécois âgés de plus de 55 ans naviguent le web sur une base régulière (53,5%).

En ordre décroissant, voici le taux de pénétration des 16 régions du Québec ayant fait l’objet de l’étude :

1e rang : l’Outaouais (80%)

2e rang : Capitale-Nationale (79,6%)

3e rang : Montréal (78,9%)¸

4e rang : Laval (77,3%)

5e rang : Montérégie (75,7%)

6e rang : Laurentides (74,9%)

7e rang : Lanaudière ET le Saguenay-Lac-Saint-Jean  (74,5%)

8e rang : Chaudière-Appalaches (71,8%)

9e rang : Estrie (70,9%)

10e rang : Abitibi-Témiscamingue (70,7%)

11e rang : Centre-du-Québec (70%)

12e rang : Mauricie (68,6%)

13e rang : Bas-Saint-Laurent (66,3%)

14e rang : Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine (63,5%)

15e rang : Côte-Nord (63,1%)

La morale de l’histoire? Que votre client cible soit dans un grand centre de la province, ou en région, il est fort probable qu’il soit joignable via la toile et les réseaux sociaux. Qu’il s’y renseigne et s’y divertisse. La prochaine fois qu’un de vos clients se tournera vers Google pour choisir un produit ou un service, quelles sont les chances qu’il vous y trouve? Ou y trouvera-t-il plutôt vos compétiteurs?

Occupez pleinement votre place sur la toile.

MAJ: L’auteur, Michelle Sullivan, était Directrice médias sociaux et communications numériques chez H+K Stratégies au moment de la publication de ce billet.