Hier après-midi, plusieurs mentions apparaissent dans mes fils de nouvelles sur Twitter et Facebook au sujet d’une engueulade entre le candidat à la primaire démocrate pour la mairie de New York, Anthony Weiner (alias Carlos Danger) et un commerçant qu’il venait de visiter en porte-à-porte. Constatez vous-même :

Évidemment, les réactions sont unanimement négatives (d’ailleurs, il y a, sur la question de la trop grande rapidité à passer jugement, beaucoup à écrire).

Et ce, jusqu’à ce que la campagne de Weiner rende public sa propre vidéo qui met la chose en contexte et fait en sorte que nous comprenions que le type avec lequel Weiner « discute » l’a d’abord traité de « scumbag » (à 3:47) et a dit qu’il était marié à une Arabe (« married to an Arab ») à 3:54.

La leçon alors? Que les équipes de candidats se tiennent prêtes à ce que des « crises » comme celles-là surviennent à tout moment. Et, surtout, qu’elles se tiennent prêtes à réagir (et aient le matériel pour le faire!).

Source photo: cuellar via Compfight cc