Hill+Knowlton Stratégies a annoncé aujourd’hui que le président et chef de la direction de la région Amériques, Michael Coates, assumera la fonction de vice-président mondial en se concentrant principalement sur les clients et le développement des affaires au Canada jusqu’à son départ à la retraite l’année prochaine. À compter d’aujourd’hui, Goldy Hyder, Claudia Gioia et Beth Balsam, respectivement PDG au Canada, en Amérique latine et aux États-Unis, se rapportent directement à Jack Martin, président mondial et directeur général.

« Lorsque j’ai approché Mike pour le poste de la région Amériques, le monde des communications vivait une période de perturbations sans précédent », a déclaré M. Martin. « Mike a guidé H+K de la  région Amériques à travers ce changement et il l’a menée vers une croissance dynamique. Il a engagé trois dirigeants régionaux hautement compétents qui peuvent poursuivre ce succès. Je tiens à le remercier pour ses 33 années de service au sein de notre société. »

Michael Coates a été le président et chef de la direction de la région Amériques pendant plus de deux ans. Il a dirigé le processus de diversification et d’investissement dans les sphères numérique, du contenu et des données. Il a favorisé le développement du Groupe SJR aux États-Unis et au Canada, et il a dirigé l’acquisition de Ideal Hill+Knowlton au Brésil. Il a mis en place plusieurs politiques pour les employés aux États-Unis, appelés H+K Inside et H+K Outside, qui incluaient une politique avant-gardiste de congé de maternité et de paternité. Ces initiatives ont valu à Hill+Knowlton États-Unis de remporter les prix et distinctions suivantes : la Work-Life Seal Distinction de WorldatWork, le prix SABRE Holmes Report qui reconnaît le caractère innovant de l’agence et de ses projets (Most Innovative Agency Initiative and PR Agency Employee); une reconnaissance du secteur des RP qui place H+K parmi les meilleurs lieux de travail en relations publiques, et une certification comme l’un des « meilleurs lieux de travail » (Great Place to WorkMD) de la part de l’Institut Great place to Work.

« Mike a été un grand mentor pour moi », a déclaré Beth Balsam, présidente et chef de la direction des États-Unis. « La région des États-Unis va aller de l’avant avec son plan d’affaires de diversification et, surtout, s’assurera de toujours mettre les employés au premier plan de l’entreprise. L’une des choses essentielles que j’apprise de Mike est que la réussite d’une société repose toujours sur ses employés. »

Avant de devenir le président-directeur de la région Amériques, Michael Coates a été président et chef de la direction du Canada de 1995 à 2014; dans cette fonction, il a dirigé une longue une période de croissance et qui a permis à H+K Canada de devenir la région la plus rentable du réseau mondial. Sa carrière d’expert-conseil a commencé en 1983 comme consultant auprès de Public Affairs International (P.A.I.), une société de gestion de politique publique gérée par ses propriétaires.

« Le travail que Jack m’a demandé de faire a été amplement réalisé. Nous avons trois excellents dirigeants pour les États-Unis, le Canada et l’Amérique latine, soit Beth Balsam, Goldy Hyder, Claudia Gioia », a déclaré Michael Coates. « Ainsi, après mûre réflexion, il est temps pour moi d’accrocher mes patins chez H+K. Parfois, il faut savoir lorsque c’est le temps de céder sa place. Je tiens à remercier Jack de m’avoir donné la chance d’occuper un poste aussi dynamique, et je suis convaincu, avec tout le talent mondial que détient H+K, que cette société continuera d’être couronnée de succès pendant de nombreuses années encore. »

Le président et chef de la direction général de la région Amériques assumera la fonction vice-président mondial jusqu’à sa retraite en 2017.